Tendances des marchés financiers
Accueil » Actualités » BNP Paribas, résultats nets 2018 en baisse de (-3%), les activités de trading (...)
BNP Paribas, résultats nets 2018 en baisse de (-3%), les activités de trading plombent les comptes

BNP Paribas, résultats nets 2018 en baisse de (-3%), les activités de trading plombent les comptes

La banque a enregistré 7,53 milliards d’euros de profits en 2018. Les activités de trading sur le marché actions, notamment en fin d’année 2018, plombent les comptes. La chute des revenus de ce secteur est de -70%.

DA  à 0 h 0

 7.53 milliards d’euros de bénéfices

BNP Paribas enregistré un résultat net part du groupe de 7,53 milliards d’euros en 2018, en recul de 3 %. Le produit net bancaire (PNB), équivalent du chiffre d’affaires, est lui ressorti à 42,5 milliards d’euros en baisse de 1,5 %.

Le groupe indique que ses résultats ont été « pénalisés par l’environnement de taux toujours bas et un contexte de marché défavorable, accentué par des conditions particulièrement difficiles en fin d’année ». Sur fond de craintes de récession aux Etats-Unis et de tensions dans la guerre commerciale, les marchés financiers ont connu quelques secousses en fin d’année.

 Dans le piège des marchés baissiers de fin d’année 2018

Au quatrième trimestre, le PNB a reculé de 3,5 % à 10,2 milliards d’euros. Dans la banque de financement et d’investissement, les revenus ont baissé de 9,41 %. Comme ses pairs américains, l’établissement a vu ses activités de trading durement touchées, notamment sur les trois derniers mois de l’année.

Dans la division Global Markets, les recettes ont chuté de 39,5 % à 650 millions d’euros. Les revenus issus du trading sur les marchés actions (Equity and Prime Services) ont plongé de 70 % à 145 millions d’euros. La faute à « l’impact de mouvements de marchés extrêmes en fin d’année sur la valorisation des inventaires et une perte sur la couverture des dérivés sur indices aux Etats-Unis ».

Le courtage des produits financiers liés aux obligations, devises et matières premières (FICC), a enregistré un recul de 15 % des recettes sur les trois derniers mois de l’année et de plus de 20 % sur l’ensemble de l’année.

A consulter également

Rechercher

Tendances finances personnelles

Tendances (20 février 2019)
Livret A
(taux net)
0.75%
Livret jeune
(réservé aux moins de 26 ans, taux net minimum)
1.00%
LEP
(sous plafond de ressources, taux net)
1.25%
Livrets épargne
(Mopyenne des taux boostés bruts)
2.67%
Livrets épargne
(Moyenne des taux de base bruts)
0.51%
Assurance-Vie
(Fonds euros, nets des frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux)
1.80%
PEL
(Avant 2018, taux net)
0.83%
PEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.70%
CEL
(Avant 2018, taux net)
0.42%
CEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.35%
Inflation1.90%
SMIC
Mensuel net
(base 35 heures)
1 171.36€

Tendance des taux d'intérêts

Tendances TAUX (20 février 2019)
Taux monétaires-0.31%
Taux longs (OAT)0.55%

Tendance taux des Etats

Tendances Taux Emprunts d'Etats (à 10 ans)
France OAT1.140 %
Allemagne BUND0.746 %
Grèce15.794 %
Espagne2.054 %
Italie2.123 %
USA2.197 %
Date de publication 20 février 2019

Fonds actions, les tops et les flops