Tendances des marchés financiers
Accueil » Actualités » ICO (Initial Coin Offering) d’ARTEÏA : la blockchain au service des œuvres (...)

ICO (Initial Coin Offering) d’ARTEÏA : la blockchain au service des œuvres d’art

Arteïa annonce le lancement de son ICO (Initial Coin Offering). Arteïa est la première solution digitale permettant aux collectionneurs d’art de gérer leurs collections tout en bénéficiant de fonctionnalités de tracking et de catalogage numérique. Cette solution (Arteïa Collect), lancée en octobre 2018, est l’offre de catalogage ultime pour la gestion de tout type de collections créée par des collectionneurs pour des collectionneurs.

DA  à 0 h 0

Arteïa est la première solution digitale permettant aux collectionneurs d’art de gérer leurs collections tout en bénéficiant de fonctionnalités de tracking et de catalogage numérique. Cette solution (Arteïa Collect), lancée en octobre 2018, est l’offre de catalogage ultime pour la gestion de tout type de collections créée par des collectionneurs pour des collectionneurs. Le projet est porté par un mélange d’experts du monde de l’art, du commerce et des technologies.

À terme, l’objectif d’Arteïa est de devenir une plateforme globale pour les acteurs du marché de l’art, avec un marché soutenu par le registre de provenance d’Arteïa, pour échanger des oeuvres d’art en monnaie fiduciaire ou crypto.

Comme le souligne Marek Zabicki, CTO d’Arteïa, « Arteïa est un véritable cas d’usage des technologies blockchain : en offrant transparence et liquidité sur le marché, il permettra aux gens d’utiliser l’art comme un investissement dans une ère numérique en pleine mutation ».

 400.000.000 de jetons ARTK (utility token), souscription via une ICO

Arteïa a annoncé le lancement de son ICO (Initial Coin Offering). Arteïa est la première solution digitale permettant aux collectionneurs d’art de gérer leurs collections tout en bénéficiant de fonctionnalités de tracking et de catalogage numérique. Cette solution (Arteïa Collect), lancée en octobre 2018, est l’offre de catalogage ultime pour la gestion de tout type de collections créée par des collectionneurs pour des collectionneurs.

400.000.000 jetons ARTK seront émis pendant l’opération d’ICO, le soft-cap de cette opération étant fixé à 3,5 millions de dollars ; tandis que le Hard cap est établit à 15 millions de dollars. 50% des jetons seront vendus pendant l’ICO.

Arteïa ouvrira à la fin de l’ICO sa plateforme décentralisée permettant aux acteurs du marché de l’art d’interagir sur un registre de provenance, de partager, d’étudier, d’inventorier, de prêter et d’échanger des œuvres d’art à travers des marchés parallèles, dans un écosystème entièrement tokenisé.

Fondé en 2016 à Bruxelles, Arteïa dont le premier produit (Arteïa Collect) a été lancé en octobre 2018, est né de la volonté d’apporter plus de transparence et de sécurité au monde de l’art. Le projet est porté par un mélange d’experts du monde de l’art, du commerce et des technologies. Ses fondateurs Philippe Gellman (CEO), Marek Zabicki (CTO) et Olivier Marian (CSO) sont des entrepreneurs et des collectionneurs expérimentés.

Pour la première fois dans l’histoire des opérations tokenisées, la version bêta de la plate- forme Arteïa sera pleinement opérationnelle à l’issue de l’ICO et proposera déjà les 5 cas d’utilisation décrits dans le whitepaper aux porteurs de jeton.

« Nous avons déjà récolté 3 millions d’euros depuis la création de l’entreprise pour développer notre plateforme et nous accueillons de nouveaux collectionneurs chaque semaine. Maintenant, il est temps de lancer notre projet à l’échelle internationale et une ICO semble être le meilleur choix pour obtenir les fonds nécessaires et développer notre écosystème tokenisé. Nous apporterons plus d’efficacité et de liquidité sur le marché secondaire avec des frais beaucoup plus bas que sur le marché de l’art réel – ainsi que plus de transparence par la création d’un registre universel ancrant dans la blockchain la provenance des œuvres d’art. La solution Arteïa supportée par notre ICO est une promesse de transparence et de distribution plus équitable pour le marché de l’art », commente Philippe Gellman, CEO d’Arteïa.

 Quelle utilité pour le jeton ARTK ?

Le jeton ARTK permettra à son propriétaire de s’abonner et d’accéder aux services de la plate- forme directement après l’ICO. Il gérera également l’accès au traqueur de provenance où les artistes et les successions pourront stocker publiquement et en toute sécurité la provenance de leurs œuvres d’art.

Les cinq cas d’utilisation qui seront disponibles pour les détenteurs de jetons seront :

  1. Abonnement à la solution de catalogage
  2. Provenance : ajout des détails de provenance d’une œuvre d’art par les utilisateurs et consultation de la provenance d’une œuvre d’art.
  3. Entente permise aux deux parties sur les détails d’une transaction dans un environnement sécurisé et fiable fourni par des « smarts contracts » alimentés par le jeton ARTK.
  4. Prêt : permettre aux collectionneurs de prêter en toute sécurité ses œuvres d’art aux
  5. musées et aux expositions.
  6. Showroom : création de vitrine publique ou privée pour aider les collectionneurs à se faire reconnaître ou simplement pour qu’ils partagent leurs passions.

À terme, l’objectif d’Arteïa est de devenir une plateforme globale pour les acteurs du marché de l’art, avec un marché soutenu par le registre de provenance d’Arteïa, pour échanger des œuvres d’art en monnaie fiduciaire ou crypto. Une telle plateforme aidera le monde numérique du jeton et du crypto à se connecter avec le domaine physique de l’art.

 La Blockchain comme colonne vertébrale

Créée par des collectionneurs pour répondre à leurs besoins, Arteïa sait à quel point la sécurité et la confidentialité des collections d’art sont primordiales. C’est pourquoi l’accès d’Arteïa est protégé par une authentification à deux facteurs permettant à l’utilisateur de décider où stocker ses données (sur différents serveurs hébergés dans le monde, ou sur un serveur personnel déconnecté d’Internet). Arteïa s’appuie également sur la blockchain pour développer son tracker de provenance d’œuvres d’art, créant ainsi un registre immuable de la vie de chaque œuvre. Cette base de données de provenance servira d’outil pour vérifier l’authenticité d’une œuvre d’art et établir la valeur de l’œuvre. Le traitement d’œuvres d’art ayant une véritable identité numérique apportera également une plus grande confiance dans la plate-forme. De plus, les technologies de la blockchain permettront la création de catalogues Raisonnés numériques immuables par des artistes contemporains, créant une liste complète de toutes leurs œuvres d’une manière simple et sécurisée.

« L’infrastructure de la blockchain d’Arteïa permettra aux collectionneurs d’art de se connecter entre eux et de vendre directement, et nous sommes impatients de mettre en œuvre des prévisions de prix et des analyses de tendances pour les aider à prendre de meilleures décisions. En ce sens, Arteïa est un véritable cas d’usage des technologies blockchain : en offrant transparence et liquidité sur le marché, il permettra aux gens d’utiliser l’art comme un investissement dans une ère numérique en pleine mutation », souligne Marek Zabicki, CTO Arteïa

A consulter également

Société Générale : la suppression de 1.600 postes confirmée, sans départs contraints

Fintech : Paytrip, une solution pour partager l'argent en famille en multi-devises dans 210 pays

Rechercher

Tendances finances personnelles

Tendances (22 avril 2019)
Livret A
(taux net)
0.75%
Livret jeune
(réservé aux moins de 26 ans, taux net minimum)
1.00%
LEP
(sous plafond de ressources, taux net)
1.25%
Livrets épargne
(Mopyenne des taux boostés bruts)
2.40%
Livrets épargne
(Moyenne des taux de base bruts)
0.51%
Assurance-Vie
(Fonds euros, nets des frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux)
1.80%
PEL
(Avant 2018, taux net)
0.83%
PEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.70%
CEL
(Avant 2018, taux net)
0.42%
CEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.35%
Inflation1.10%
SMIC
Mensuel net
(base 35 heures)
1 171.36€

Tendance des taux d'intérêts

Tendances TAUX (22 avril 2019)
Taux monétaires-0.31%
Taux longs (OAT)0.42%

Tendance taux des Etats

Tendances Taux Emprunts d'Etats (à 10 ans)
France OAT1.140 %
Allemagne BUND0.746 %
Grèce15.794 %
Espagne2.054 %
Italie2.123 %
USA2.197 %
Date de publication 22 avril 2019

Fonds actions, les tops et les flops