Tendances des marchés financiers
Accueil » Actualités » La Bourse de Paris patiente prudemment en attendant le patron de la Fed (...)

La Bourse de Paris patiente prudemment en attendant le patron de la Fed (-0,26%)

La Bourse de Paris a ouvert en léger recul mercredi (-0,26%), la prudence étant de mise avant d’en savoir plus sur les intentions de la Fed avec l’audition de son patron devant les parlementaires américains.

DA  à 0 h 0

La Bourse de Paris patiente prudemment en attendant le patron de la Fed (-0,26%)

A 09H10 , l’indice CAC 40 perdait 14,44 points à 5.557,66 points. La veille, il avait fini en baisse de 0,31%.

"La journée sera suspendue au discours de Powell, les marchés veulent désormais avoir des indications claires" et des perspectives précises, a observé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"L’espoir quant à une prochaine baisse des taux semble ne plus être le catalyseur suffisant pour soutenir les marchés qui en demandent davantage. La possibilité d’une non-action commence à affleurer et avec elle les craintes de devoir rétribuer l’excès d’optimisme qui règne depuis plusieurs semaines", a-t-il complété.

"Les investisseurs attendent l’actualisation de Powell", a également estimé David Madden, un analyste de CMC Markets.

"Une part essentielle de la hausse de juin et début juillet s’est faite sur l’espoir d’une baisse des taux directeurs par la Fed à sa réunion de juillet et peut-être aussi après, a-t-il développé. Mais à la lumière du dernier rapport sur l’emploi" publié vendredi et plus dynamique qu’attendu, "les investisseurs sont moins optimistes".

Tout le monde sera donc focalisé sur le patron de la Fed "à la recherche du moindre indices au sujet dela future politique monétaire", selon lui.

La Fed sera d’autant plus la star du jour que, outre l’audition de M. Powell, les minutes de la dernière réunion du 19 juin seront publiées.

La reprise des entretiens entre Washington et Pékin offrait pour sa part un peu de soutienà la cote. Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin se sont entretenus mardi avec leurs homologues chinois pour tenter de sortir de l’impasse de leur conflit commercial.

Du côté des indicateurs, l’inflation chinoise est restée à un niveau élevé en juin mais stable par rapport au mois dernier, selon des statistiques officielles publiées mercredi.

En France, la production industrielle a fortement augmenté au mois de mai, grâce notamment à de bons résultats dans la chimie, la pharmacie et les matériels de transport.

La journée verra aussi Bruxelles présenter les prévisions économiques de l’Union européenne.

- Air-France KLM toujours pénalisé -

En matière de valeurs, Air France-KLM continuait à pâtir (-1% à 8,53 euros) de la décision de l’annonce d’une "écocontribution" sur les billets d’avion.

Engie reculait également (-0,90% à 13,80 euros). Le groupe d’énergie a confirmé qu’il prévoyait d’investir environ 2,5 milliards d’euros entre 2019 et 2021 dans les énergies renouvelables, ainsi que son objectif de croissance du résultat opérationnel courant du secteur sur la période 2018-2021.

Les minières s’offraient par contre un petit répit au lendemain d’une séance difficile. ArcelorMittal gagnait ainsi 0,98% à 14,70 euros et Eramet 1,53% à 53,02 euros.

Boiron poursuivait sa descente (-1,33% à 37 euros) alors que le gouvernement a tranché et décidé que l’homéopathie ne sera plus remboursée par la sécurité sociale d’ici à un an et demi.

TFF Group (ex-Tonnellerie FrançoisFrères) reculait de 1,87% à 36,70 euros en dépit d’un bénéfice en légère hausse sur son exercice 2018/19.

TF1 s’élevait de 0,22% à 8,91 euros, aidé par l’annonce d’une prise de participation majoritaire de 51% dans le label indépendant Play Two, qui représente des artistes telsque Maître Gims, MC Solaar ou David Hallyday.

abx/ef/mcj

A consulter également

Rechercher

Tendances finances personnelles

Tendances (19 octobre 2019)
Livret A
(taux net)
0.75%
Livret jeune
(réservé aux moins de 26 ans, taux net minimum)
1.00%
LEP
(sous plafond de ressources, taux net)
1.25%
Livrets épargne
(Mopyenne des taux boostés bruts)
2.57%
Livrets épargne
(Moyenne des taux de base bruts)
0.48%
Assurance-Vie
(Fonds euros, nets des frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux)
1.80%
PEL
(Avant 2018, taux net)
0.83%
PEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.70%
CEL
(Avant 2018, taux net)
0.42%
CEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.35%
Inflation1.10%
SMIC
Mensuel net
(base 35 heures)
1 171.36€

Tendance des taux d'intérêts

Tendances TAUX (19 octobre 2019)
Taux monétaires-0.41%
Taux longs (OAT)-0.17%

Tendance taux des Etats

Tendances Taux Emprunts d'Etats (à 10 ans)
France OAT1.140 %
Allemagne BUND0.746 %
Grèce15.794 %
Espagne2.054 %
Italie2.123 %
USA2.197 %
Date de publication 19 octobre 2019

Fonds actions, les tops et les flops