Tendances des marchés financiers
Accueil » Actualités » La Bourse de Paris reprend sa respiration (-0,08%), au milieu des (...)

La Bourse de Paris reprend sa respiration (-0,08%), au milieu des publications de résultats

La Bourse de Paris a finià l’équilibre mercredi (-0,08%), reprenant sa respiration au lendemain d’une séance dynamique, au milieu des publications d’entreprises toujours nombreuses.

DA  à 0 h 0

La Bourse de Paris reprend sa respiration (-0,08%), au milieu des publications de résultats

L’indice CAC 40 a perdu 4,29 points à 5.079,05 points, dans un volume d’échanges moyen de 3,4 milliards d’euros. La veille, il avait fait un bond de 1,66%.

La cote parisienne a ouvert dans le rouge, avant de progressivement réduire ses pertes pour finir à l’équilibre.

"Le marché avait atteint des niveaux élevés, il avait besoin de consolider un peu ses gains", a observé auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué chez Diamant bleu Gestion.

"Le volume d’échanges reste toutefois limité et les écarts peu significatifs", a-t-il ajouté en estimant que plus globalement "le marché reste clairement dans une dynamique ascendante".

"Les investisseurs sont vraiment passés d’un scénario très négatif fin 2018 à une vision positive en ce début 2019 avec une croissance américaine qui se maintient à des niveaux très élevés et un desserrement des tensions commerciales", a analysé l’expert.

Le secrétaire américain au Trésor StevenMnuchin a d’ailleurs assuré mercredi que Washington et Pékin "travaillaient dur" pour obtenir un accord commercial dans les temps alors qu’il se rendra la semaine prochaine dans la capitale chinoise.

Des déclarations qui ont contrebalancé le sentiment mitigé que le discours de Donaldsur l’état de l’Union devant le Congrès a inspiré aux marchés.

En termes d’indicateurs, les commandes passées à l’industrie allemande ont nettement baissé sur un mois en décembre, s’inscrivant en recul de 1,6%, tandis que le déficit commercial des États-Unis a de son côté fortement diminué en novembre sous l’effet d’une baisse sensible des importations en particulier en provenance de Chine.

- Bond de Dassault Systèmes -

En matière de valeurs, les publications d’entreprises ont continué à animer la cote.

Dassault Systèmes a pris la tête de l’indice CAC 40 avec un bond de 10,11% à 128,50 euros, propulsé par un bénéfice net en hausse de 9,4% à 568 millions d’euros en 2018.

BNP Paribas a gagné 1,77% à 41,87 euros, les investisseurs retenant davantage le maintien du dividende que le recul des bénéfices en 2018. Le groupe a en outre bénéficié de la bonne orientation du secteur bancaire dans son ensemble, Crédit Agricole prenant 2,11% à 10,17 euros et Société Générale 1,69% à 26,50 euros.

Carrefour a bénéficié d’un relèvement de sa recommandation à "acheter" par Kepler Cheuvreux.

Vinci s’est effrité (-0,64% à 77,52 euros) en dépit d’un optimisme affiché pour 2019 après des hausses de bénéfices l’an dernier. Le géant du BTP a adopté une position défensive face aux polémiques liées à la privatisation des autoroutes.

Ubisoft a décroché de 9,53% à 72,16 euros, dans le sillage de son concurrent américain Electronics Arts, affecté par les mauvaises ventes de son jeu "Battlefield V".

Korian a avancé de 3,02% à 32,80 euros, profitant de la perspective d’une accélération de la croissance de son activité en 2019.

Alstom a progressé de 4,06% à 37,66 euros. Bruxelles a interdit mercredi le projet de fusion entre le français et l’allemand Siemens, estimant ce mariage néfaste pour la concurrence sur le marché ferroviaire de l’UE, mais le marché avait déjà largement anticipé cette issue.

Maisons France Confort (MFC) s’est élevé de 3,69% à 35,15 euros après une hausse de son chiffre d’affaires en 2018.

Aperam a décollé de 6,03% à 28,50euros, après la publication d’un bénéficie en baisse en 2018, mais supérieur aux attentes.

LVMH a pâti (-1,05% à 288,10 euros) d’un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Jefferies.

Aéroports de Paris a reculé de 1,68% à 164,10 euros au lendemain du rejet parle Sénat de la vente par l’État de l’exploitant des aéroports d’Orly et Roissy.

abx/pid/az

A consulter également

Rechercher

Tendances finances personnelles

Tendances (20 avril 2019)
Livret A
(taux net)
0.75%
Livret jeune
(réservé aux moins de 26 ans, taux net minimum)
1.00%
LEP
(sous plafond de ressources, taux net)
1.25%
Livrets épargne
(Mopyenne des taux boostés bruts)
2.29%
Livrets épargne
(Moyenne des taux de base bruts)
0.50%
Assurance-Vie
(Fonds euros, nets des frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux)
1.80%
PEL
(Avant 2018, taux net)
0.83%
PEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.70%
CEL
(Avant 2018, taux net)
0.42%
CEL
(Depuis 01/01/2018, taux net)
0.35%
Inflation1.10%
SMIC
Mensuel net
(base 35 heures)
1 171.36€

Tendance des taux d'intérêts

Tendances TAUX (20 avril 2019)
Taux monétaires-0.31%
Taux longs (OAT)0.42%

Tendance taux des Etats

Tendances Taux Emprunts d'Etats (à 10 ans)
France OAT1.140 %
Allemagne BUND0.746 %
Grèce15.794 %
Espagne2.054 %
Italie2.123 %
USA2.197 %
Date de publication 20 avril 2019

Fonds actions, les tops et les flops